Différentes huiles alimentaires • News Hype

Différentes huiles alimentaires

Différentes huiles alimentaires

Les différentes huiles de cuisine

Mais comment s’y retrouver ? Il en existe tellement ! On extrait de l’huile aussi bien des oléagineux (tournesol, colza, lin…) que des fruits (avocat,noix, olives, pépins de raisin, abricot) ainsi que d’huiles plus rares ou oubliées comme les huiles de sésame, de chanvre.

Cependant, malgré cette diversité, seulement quelques-unes sont utilisées majoritairement en France : l’huile de tournesol, d’arachide, de colza (ou appelée aussi canola), d’olive, de soja et de noix. Focus sur les autres huiles alimentaires plus ou moins connues mais toutes aussi bénéfiques.

L’huile de carthame

Son parfum est très prononcé et son goût ressemble à celui de l’huile de tournesol, son léger goût de noisette la rend très agréable en assaisonnement dans les salades. Elle est aussi utilisée dans la composition de la peinture à l’huile.

L’huile de graine de courge

C’est une spécialité de la Styrie , un des états fédérés d’Autriche (appelé « land »). Elle accompagne habituellement la salade de mâche (avec du vinaigre de cidre) et fait ressortir de ses effluves de noix, un velouté au potimarron. Elle ne se prête pas à la cuisson à la friture et se consomme donc froide. Pour un dessert insolite, vous pouvez marier cette huile à une boule de glace à la vanille, succès original garanti !

L’huile d’eucalyptus

Il s’agit d ‘une spécialité australienne, et s’utilise dans les desserts avec du caramel ou du miel, dans les sauces avec de la coriandre, de l’ail ou encore du miel. On peut aussi la badigeonner sur du poisson comme le saumon fumé ou des viandes grillées. Le goût est cependant assez prononcé.

L’huile d’argan

Plus souvent utilisée dans l’univers de la cosmétique, cette huile se consomme aussi en cuisine. Elle ne supporte pas la cuisson. Elle peut donc accompagner les poissons, le couscous et les légumes méditerranéens, et en vinaigrette.

L’huile de germe de blé

Elle est utilisée pour protéger l’épiderme et la fibre capillaire mais elle peut aussi être gastronomie.
En assaisonnement, jamais en cuisson, elle doit être de préférence mélangée à d’autres huiles alimentaires afin de limiter son goût puissant. C’est une huile qui rancit vite, il faut donc l’acheter en petite quantité.

L’huile de lin

Elle provient de graines mûres du lin, et pressée à froid pour son usage alimentaire. Elle est utilisée surtout en assaisonnement, et ne supporte pas la cuisson. Elle est à conserver au froid car elle rancit vite et est riche en oméga 3. Si elle émet une mauvaise odeur, il ne faut pas la consommer, car elle peut être toxique.

L’huile de noisette

Un peu moins répandue que l’huile de noix, elle est surtout utilisée dans la vinaigrette. Elle se marie très bien avec de l’avocat, accompagne merveilleusement la tomate séchée, les pâtes et les noix de Saint Jacques grillées. Elle peut se substituer au beurre en pâtisserie. C’est une huile fragile et qui se gâte vite.

L’huile de pépins de raisins

Elle est surtout utilisée en assaisonnement mais peut supporter la cuisson à la poêle, au wok, en cocotte et au four. Elle est appréciée pour ses apports nutritionnels et son goût neutre mais ne possède pas de réelles vertus.

L’huile d’avocat

La richesse de l’huile d’avocat en acides gras mono-insaturés est comparable à celle de l’huile d’olive. L’apport de ses acides gras font diminuer le taux de mauvais cholestérol et agit sur la protection cardio-vasculaire lors d’un régime dit méditerranéen. L’huile d’avocat peut être employée aussi bien au four, à la poêle, ou au grill que dans les mayonnaises, ou sauces salade. Ses notes gustatives accompagnent donc aussi bien des entrées froides que des plats cuits.

L’huile de soya

On en parle de plus en plus car avec l’augmentation des allergies aux arachides, elle se substitue à celle-ci dans les fast-food. Elle est plutôt mauvaise élève car elle contient 16 % de gras saturés et un taux élevé d’oméga 6 (environ 50 %). Mais elle comporte aussi des oméga 3.

L’huile d’olive du Portugal

Elle possède un goût différent des huiles d’olive que l’on connaît. L’huile d’olive du Portugal est riche en vitamines et polyphénols. Vous pouvez l’utiliser lors d’un vrai régime crétois.

L’huile de sésame

Elle est très riche en acide gras mono-insaturé, mais aussi en oméga 6 (43 %). Elle a un goût remarquable et inégalable et est souvent utilisée dans les repas asiatiques. En effet, ils considèrent qu’elle améliore la capacité de concentration et et libère le corps de ses toxines.

L’huile de graines de chanvre

Elle est très peu présente sur le marché culinaire car elle est très chère. L’huile de graines de chanvre est idéale pour les vinaigrettes ou pour parfumer un plat après la cuisson. Elle n’est pas adéquate pour la cuisson.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :