Pourquoi faire le tri sélectif ?

Pourquoi faire le tri sélectif ?

Le tri sélectif est généralement mal compris par la majorité des particuliers. Ce petit exposé a pour mission d’apporter une lumière sur la nécessité et les avantages de ce  geste.  Bien que le tri sélectif soit un peu coûteux, le tri sélectif est important pour toute l’humanité puisqu’il favorise avant tout le développement durable et la préservation de la terrer face au réchauffement climatique.

Le tri sélectif, un acte pour optimiser le recyclage

Le tri sélectif est le garant d’un parfait recyclage. Si chaque ménage jette ses ordures au cœur d’une seule poubelle, le recyclage deviendra impossible. Le fait de faire un tri des résidus à postériori accroitra de manière significative la dépense en recyclage. Par ailleurs, les déchets de nourriture vont obligatoirement polluer les déchets recyclables qui seront par la suite impossibles à réviser.

Le tri sélectif, un moyen pour préserver le sol, l’eau et la santé

Certaines font semblant de ne pas connaitre que l’abandon des déchets au cœur de la nature favorise la pollution de la planète. Effectivement, la plupart de ces débris ont besoin de plusieurs années pour se décomposer et disparaitre.  La majorité arbore des produits toxiques qui vont pénétrer le sous-sol et les nappes d’eau qui s’y trouvent. Parc conséquent, ces dernières seront exposées à des risques de contamination. Le triage des déchets engendrent une économie de 26 millions de m3 d’eau qui pourront servir à plus de 500 000 individus,  durant une année. Mis à part son impact sur la nature, le tri sélectif aura des effets positifs sur la santé humaine.

Le tri sélectif, une économie en matières premières

Face à la croissance de la population  mondiale, à la transformation des modes de vie notamment en termes de consommation, la société tend vers une évolution grandissante et la multiplication des déchets suit la même voie. Pour répondre aux embarras aux quels les communes qui s’occupent du traitement doivent faire face, la meilleure option offerte par les Etats est la mise en place de la politique du recyclage. Reconsidérés comme de récentes matières premières, les emballages et papiers recueillis dans les poubelles ne sont plus assimilés à des déchets notamment lorsqu’ils ont pu bénéficier d’un tri sélectif. Sans cette opération, il est impossible de les récupérer et les retransformer par la suite.

Le tri à la maison  peut paraitre insignifiant mais c’est la démarche initiale pour faire des économies sur les matières premières. Outre son impact sur l’environnement, cette opération permet aux particuliers de profiter des produits fabriqués avec ses déchets recyclés à des prix plus abordables.

Le tri sélectif, un gain d’énergie

Concevoir des articles en utilisant des matières premières recyclées permet de réaliser une économie d’énergie. Il faut comprendre que le recyclage ne nécessite pas une consommation d’énergie à grande quantité, contrairement à l’extirpation et la transformation des matières premières.  La refonte de canettes en alu permet par exemple de faire une économie d’environ 95% usée pour l’extraction de ce métal. Par la suite, le tri sélectif des emballages assure une économie d’énergie de 5 840 GWh qui pourront être servis pour répondre aux besoins énergétiques de 600 000 habitants.

Le tri sélectif est une opération qui doit être automatique pour chaque citoyen. Il ne devrait pas être juste un besoin écologique mais doit être considéré comme une obligation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *